5 clés pour protéger la vie privée en ligne de votre enfant | Les dernières actualités juridiques francophones du Canada | CliquezJustice.ca Aller au contenu principal
Effacer mes traces Quitter ce site

5 clés pour protéger la vie privée en ligne de votre enfant

En ligne, votre enfant peut s’amuser, apprendre et communiquer avec ses amis! Même si c’est formidable, il existe de nombreux dangers. Découvrez quelques conseils pour protéger vos enfants en ligne.

publié le 4 mars 2022

Au Canada, les lois peuvent être différentes.

Sélectionnez les régions qui vous intéressent.

Ne voir aucune particularité


1. Se familiariser avec les menaces en ligne

Protéger la vie privée de votre enfant est important afin de le protéger de menaces comme: la fraude, la cyberintimidation et l’exploitation sexuelle.

L’exploitation sexuelle sur internet est une forme d’abus qui inclut des crimes, comme :

  • Obliger à votre enfant à faire quelque chose sous la menace de partager ses images intimes.
  • Communiquer en ligne avec votre enfant pour ensuite le rencontrer en personne et l’agresser sexuellement.

 

Votre enfant peut s’exposer à ces menaces lorsqu’il partage ses informations personnelles en ligne ou lorsqu’il en laisse des traces. Par exemple, les logiciels malveillants, les rançongiciels et l’hameçonnage sont des outils qui permettent de voler des informations personnelles.

 


Attention

Ne vous fiez pas aux apparences!

Un inconnu à l’autre bout du monde, un ami de la famille ou même un autre enfant peuvent causer du tort à votre enfant.


2. Identifier les habitudes de votre enfant et les risques associés

Selon ses habitudes en lignes, votre enfant s'expose à différentes menaces. Par exemple, à partir du chat d’un jeu (clavardage), un fraudeur peut diriger votre enfant vers un site dangereux. De même, un adulte peut envoyer une demande d’ami à votre enfant afin d’entretenir des conversations à caractère sexuel.

 


À savoir

Pour identifier les risques, vous devez vous informer sur les habitudes de votre enfant :

  • Qu’est-ce ce qu’il fait sur Internet?
  • Avec qui il communique en ligne?
  • Quand, où et comment accède-t-il à internet?

 

Rassurez-vous, il existe des ressources pour vous aider.

3. Prendre des mesures pour protéger sa vie privée

Plusieurs mesures peuvent protéger les activités de votre enfant en ligne, par exemple :

  • Parler avec lui sur les risques en ligne et sur comment protéger sa vie privée.
  • Utiliser des outils technologiques, comme se servir du contrôle parental pour bloquer un site Web.
  • Surveillez le comportement de votre enfant et, au besoin, encadrez son accès à internet

 

Vous ne savez pas par où commencer? Voici des guides que peuvent vous accompagner dans ces démarches:

 

Guides du gouvernement du Canada

 

4. Reconnaitre quand votre enfant a besoin de l’aide

Malgré tous vos efforts, votre enfant peut être victime de cyberintimidation ou d’exploitation sexuelle.

Comme il peut être difficile de savoir si c’est le cas, vous devez surveillez les signes de détresse chez votre enfant comme :

  • Refuser de vous dire ce qu’il fait ou à qui il parle en ligne.
  • Recevoir des appels ou des cadeaux de personnes que vous ne connaissez pas.
  • S’isoler et se cacher lorsqu’il est sur internet.
  • Se mettre en colère ou se retirer après avoir reçu des messages en ligne.

 

Pour en savoir plus, sur ces signes, consultez le guide sur la cyberintimidation ou le guide sur l’exploitation sexuelle en ligne.

5. Intervenir en cas de problème

Lorsque votre enfant est victime de fraude, cyberintimidation ou exploitation sexuelle en ligne, il existe plusieurs ressources.

 

  • AIDE PSYCHOLOGIQUE ET SANTÉ MENTALE: Jeunesse-J’écoute est un service d’écoute confidentiel spécialisé pour les jeunes.  En tant que parent, vous pouvez avoir besoin de l’aider. L’Espace mieux-être Canada vous permet de trouver du soutien en santé mentale pour les adultes.

 

 

  • EN CAS D’ABUS EN LIGNE AidemoiSVP aide les jeunes à reprendre le contrôle d’une image intime qui se trouve en ligne. En revanche, il offre beaucoup plus d’information. Par exemple, il explique comme dénoncer un cas de cyberintimidation  et il conseille aux parents comment aider un jeune en détresse.
     
  • EN CAS DE CRIME : Communiquez avec les services de police près de chez vous.
     

IMPORTANT

En cas de danger immédiat : contactez le 911.


5 clés pour protéger la vie privée en ligne de votre enfant