Aller au contenuAller à la recherche
AAA
© Andrey Popov | Adobe stock

8 conseils pour acheter une maison

C’est la première fois que vous achetez une maison? Faites attention! L’achat d’une maison est une tâche complexe. De gros investissements sont en jeu. Voici 8 conseils pour vous aider.

8 conseils pour acheter une maison

1. Faites un budget

Évitez de dépasser vos moyens financiers. Faites un budget et respectez-le. En plus du prix de la maison, ajoutez aussi les frais rattachés à l’achat. Exemple :  assurance de titres, inspection de la maison par un expert, frais de notaire, etc.

2. Demandez l’aide d’un agent immobilier

Avec son expérience dans le domaine, l’agent immobilier vous fait gagner du temps, de l’énergie et vous fait économiser gros. Il vous conseille, vous guide et négocie les prix pour vous.

Avant de choisir : rencontrez quelques agents, faites des recherches sur eux, obtenez des références. Choisissez celui avec lequel vous aimerez le plus travailler.

N’oubliez pas de lui indiquer ce que vous cherchez, votre budget et les services dont il sera responsable.

3. Demandez l’aide d’un avocat

Même lorsque vous avez l’aide un agent immobilier, demandez l’aide d’un avocat spécialisé en droit immobilier. Il protège vos intérêts juridiques.

Par exemple :

  • Il rédige ou révise les documents que vous soumettez au vendeur.
  • Il s’assure que ce que vous signez reflète vos intérêts.
  • Il fait des recherches pour s’assurer que le vendeur est vraiment le propriétaire ou pour s’assurer qu’il n’y a aucune hypothèque impayée sur la maison.
  • Il enregistre le titre de propriété en votre nom.

4. Posez des questions

Renseignez-vous sur :

  • Les meubles : le vendeur peut partir avec les électroménagers.
  • Les objets inclus dans la maison : certains objets comme le chauffe-eau viennent avec un service. Il faut alors reprendre le contrat de service. 
  • Le quartier : acheter une maison, c’est adopter un quartier. Choisissez celui qui correspond à votre style de vie. Visitez le quartier et parlez avec les voisins.
  • L’historique de la maison : vous avez peur d’acheter une maison où il y a eu un suicide ou un meurtre? Parlez-en avec le vendeur et les voisins. Une simple recherche sur internet avec l'adresse de la maison peut parfois vous révéler de l’information importante. 

5. Faites inspecter la maison

Ne renoncez pas à une inspection pour gagner une guerre aux enchères ou pour accélérer l’achat d’une maison. L’inspection par un expert dévoile les problèmes mineurs et majeurs, apparents ou cachés de la maison. L’inspection vous protège, car elle vous aide à prendre une décision éclairée : vous pouvez par exemple annuler l’achat de la maison, demander que le vendeur répare les problèmes, ou réduire le prix d’achat.

6. Exigez des contrats écrits

Protégez-vous avant qu’un problème ne survienne. Signez un contrat écrit pour toutes vos ententes avec l’agent immobilier, l’avocat, le vendeur, l’expert qui inspecte la maison ou toute autre personne durant la transaction. Gardez toujours une copie des documents.

7. Lisez et comprenez bien ce que vous signez

Assurez-vous de comprendre toutes les informations.  Ne signez pas des documents sans les lire parce que :

  • Vous voulez accélérer le processus;
  • Vous faites confiance à l’autre partie; ou,
  • Vous êtes si content de la transaction que vous ne faites pas attention aux détails.

Au besoin, consultez votre agent immobilier ou votre avocat pour obtenir des conseils avant de signer.

8. Respectez les règles pour créer un contrat

Il y a des règles bien précises pour créer un contrat valide.

Par exemple, lorsque vous faites une offre conditionnelle, toutes les conditions doivent être remplies avant que le contrat ne soit valide. Voici des exemples de conditions que vous pouvez imposer :

  • Vendre votre maison actuelle.
  • Obtenir un financement pour acheter la maison.
  • Obtenir une inspection satisfaisante.
  • Obtenir une assurance habitation.

Ceci est important parce qu’une fois qu’un contrat est valide, vous ne pouvez plus changer d’avis sans le consentement du vendeur.

IMPORTANT

Ces conseils proviennent en partie d’un article publié par le Real Estate Council of Ontario (en anglais seulement) et sont traduits avec sa permission.

 

CliquezJustice.ca fournit de l'information juridique générale et non des avis ou conseils juridiques. Il est conseillé de consulter un avocat afin de connaître les règles qui s’appliquent à votre situation particulière. Par ailleurs, la plupart de l’information juridique présentée sur ce site est basée sur le droit en vigueur partout au Canada, à l'exception du Québec.

Restez informé !

Recevez de nouveaux contenus pertinents et des nouvelles exclusives.

Choisissez votre région pour une expérience adaptée