Aller au contenu principal
Effacer mes traces Quitter ce site

Protection de la vie privée au Canada

publié le 4 février 2015 , mis à jour le 1 mars 2021

Au Canada, les lois peuvent être différentes.

Sélectionnez les régions qui vous intéressent.

Ne voir aucune particularité


Une agence de voyages vous appelle. Elle vous apprend que vous êtes l’heureux gagnant d’un voyage dans le Sud. Tout excité, vous vous empressez de fournir vos renseignements personnels. Quelques semaines plus tard, vous apprenez qu’il s’agissait d’une arnaque (“scam”) et que l’organisation qui a communiqué avec vous utilise cette tactique pour obtenir des cartes de crédit au nom de plusieurs personnes. CliquezJustice vous renseigne sur la protection de votre vie privée au Canada.

Espace publicitaire disponible

Affichez votre publicité

Le droit à la vie privée, qu’est-ce que c’est?

Au Canada, le à la est fondamental. Tous les Canadiens possèdent ce droit. Vous pouvez choisir quels renseignements personnels vous désirez partager, à qui ils sont partagés et pour quelles raisons. Les renseignements personnels sont des informations qui permettent de vous identifier.

Exemples :

  • nom,
  • prénom,
  • âge,
  • date de naissance,
  • caractéristiques morphologiques (couleurs des yeux, cheveux, taille, grandeur, etc.),
  • adresse,
  • numéro de téléphone,
  • adresse de courrier électronique,
  • numéro d’assurance sociale.

Qu’est-ce qu’une atteinte à la vie privée? 

Lorsqu’un renseignement personnel à votre sujet est partagé ou utilisé sans votre , cela constitue une atteinte à votre vie privée.

Pourquoi protéger ma vie privée?

Les renseignements personnels que vous partagez peuvent être recueillis, distribués et utilisés pour des bonnes ou de mauvaises raisons. C’est pourquoi vous devez être prudent lorsque vous partagez vos renseignements personnels.

Exemple:

Vous recevez une lettre d’une banque vous un iPad gratuit en échange de l’ouverture d’un compte bancaire. La banque vous demande de remplir un formulaire avec votre nom, votre date de naissance et votre numéro d’assurance sociale. Vous renvoyez le formulaire rempli dans l’enveloppe prépayée qui accompagnait la lettre. Deux semaines plus tard, vous recevez votre relevé de carte de crédit et à votre grande surprise, il indique que vous avez atteint votre limite de crédit de $14,000.00! Vous n’avez pourtant fait aucun achat important avec votre carte de crédit ce mois-ci. C’est un exemple de vol d’identité ("identity theft").