Aller au contenu principal
Effacer mes traces Quitter ce site

Possession illégale d’armes à feu – Les peines minimales obligatoires sont abolies

publié le 14 avril 2015 , mis à jour le 1 mars 2021

Au Canada, les lois peuvent être différentes.

Sélectionnez les régions qui vous intéressent.

Ne voir aucune particularité

Media Name: shutterstock_133237889 en ligne.jpg

Espace publicitaire disponible

Affichez votre publicité

Le 14 avril 2015, la Cour suprême du Canada (la Cour ) a rendu une décision importante dans l’affaire R. c. Nur. Dans cette décision, la Cour a aboli les peines minimales obligatoires pour possession illégale d’armes à feu. Dans certains cas, la peine obligatoire a été jugée disproportionnée à l’ infraction commise et à l’encontre de la Charte canadienne des droits et libertés en imposant une peine « cruelle et inusitée ». 

Auparavant, la peine minimale prévue pour possession illégale d’armes à feu était de trois ans d’emprisonnement pour une première infraction et de cinq ans en cas d’infraction répétée. La décision de la Cour ne change pas le fait que la possession d’armes à feu non enregistrée, sans permis et entreposée de manière contraire à la loi , demeure illégale. En fait, le but de cette décision est de permettre au juge lui-même d’établir la peine appropriée qui sera imposée à l’ accusé